Le salon Predictive Analytics World (PAW) for Industry 4.0 a eu lieu du 11.05 au 12.05.20. Il s’agit de la principale conférence indépendante des fournisseurs sur l’apprentissage machine appliqué à l’industrie 4.0, qui rassemble des utilisateurs professionnels, des décideurs et des experts en analyse prédictive. Ils s’y rencontrent pour découvrir et discuter des dernières tendances et technologies en matière d’apprentissage machines et d’apprentissage approfondi à l’ère de l’Internet des objets et de l’intelligence artificielle.

La conférence était initialement prévue comme un événement en présentiel à Munich. En raison de l’évolution de la situation mondiale actuelle, l’organisateur a déplacé l’événement dans l’espace virtuel. Réussite assurée ! La conférence a été déplacée dans l’espace virtuel, mais n’a rien perdu de la proximité interpersonnelle. Y sont même intervenus des orateurs d’Inde et du Michigan. Il n’a jamais été aussi facile de rassembler des gens du monde entier sans investir beaucoup de temps et d’argent », déclare Yannik Henke, plein d’enthousiasme pour l’événement.

TecAlliance a été l’une des 17 entreprises sélectionnées au Predictive Analytics World for Industry 4.0 pour présenter son étude de cas « Comment TecAlliance a construit un système de recommandation B2B pour le marché de la rechange automobile » avec des entreprises telles que Bosch, BCG et l’aéroport de Munich. Bartosch Belkius, Vice President Analytics et Yannik Henke, étudiant en licence d’informatique de gestion ont présenté dans leur exposé la manière dont TecAlliance a construit un système de recommandation B2B pour le marché de la rechange automobile. La base de ce système était constituée de données d’analyse en ligne dans le cadre d’une analyse d’association. On sait qu’un tel système de recommandation fonctionne très bien chez Amazon. Les défis d’une adaptation au marché de la rechange automobile résident dans la complexité des produits commercialisés sur ce marché. En outre, les résultats affichés doivent correspondre explicitement au véhicule utilisé dans la recherche. Les règles d’association pour les biens de consommation sont beaucoup plus simples. Les deux experts en analyse ont brillamment maîtrisé ce défi, offrant ainsi aux garages d’énormes avantages. En effet, ils n’ont plus besoin de rechercher manuellement des articles apparentés, mais reçoivent une suggestion pour des articles similaires, fréquemment recherchés, qui sont apparentés à celui affiché. Dans l’ensemble, cela permet de gagner beaucoup de temps et d’améliorer la conception des processus.

En dehors des sessions, tous les participants ont eu la possibilité de parler aux autres participants, aux intervenants et aux sponsors ou d’organiser des rencontres individuelles. Pour ce faire, il leur suffisait de consulter leur profil dans l’application pour smartphone, envoyé un SMS ou de convenir d’un créneau horaire pour un appel vidéo privé (par exemple via leur propre lien de zoom, Google Hangout, Microsoft Teams, etc.). En outre, il y avait un forum communautaire où les participants postaient et discutaient de divers sujets. Ainsi, malgré le passage à l’espace virtuel, les organisateurs ont réussi à promouvoir une mise en réseau proactive et à maintenir une atmosphère personnelle.

« Le dimanche soir avant la conférence, tous les intervenants se sont réunis virtuellement et ont porté un toast ensemble à un événement réussi – devant l’écran. Chacun se sentait directement le bienvenu. Le modérateur avait préparé une introduction très personnelle pour chaque orateur, qui s’intégrait parfaitement au contenu de chaque intervention. J’ai vraiment apprécié la conférence », a déclaré le Dr Bartosch Belkius, en se remémorant l’atmosphère de ces journées.