BOSCH et TecAlliance

20 ans de transformation numérique en Espagne et au Portugal

Depuis le lancement de notre solution Order Manager en 2000, la division Automotive Aftermarket chez Bosch utilise notre plateforme B2B internationale en Espagne et au Portugal pour optimiser continuellement ses processus de commande, de la demande de disponibilité à l’envoi de la facture électronique dématérialisée. Jose Juan Mota Sanchez, responsable e-commerce chez Bosch depuis plus de 20 ans, nous explique les avantages de notre solution pour le secteur de l’automobile et nous parle des derniers développements sur le marché ibérique.

Bosch est présent en Espagne depuis 1908 et compte actuellement 20 sites où travaillent environ 8.650 personnes. Ce fournisseur de données certifié TecDoc propose près de 120.000 références différentes en Espagne et au Portugal. Bosch faisait partie des premiers équipementiers à se relier en 2000 à la plateforme B2B Order Manager (qui s’appelait TecCom à l’époque) en Espagne et au Portugal. Avec cette solution, les distributeurs peuvent vérifier les prix et disponibilités des pièces détachées et les commander directement en ligne, 24h/24 et sans avoir à téléphoner ou écrire d’e-mail.

Une équipe pionnière dans le secteur 

« Je me souviens encore de l’époque avant l’utilisation de l’Order Manager, quand nous passions encore toutes nos demandes et commandes par téléphone, fax ou courrier. Les processus étaient tellement inefficaces, prenaient tellement de temps et bien entendu les erreurs étaient nombreuses avec la saisie manuelle des chiffres etc. » indique Jose Juan Mota Sanchez, responsable e-commerce chez Bosch.

« En 2000, nous avons commencé avec notre premier client pilote en Espagne. Au cours des trois ou quatre années suivantes, je me suis rendu personnellement chez nos clients en Espagne et au Portugal avec Claude Lotrian de TecAlliance. Nous leur avons expliqué les avantages de la commande électronique et de l’e-commerce, nous leur avons présenté le logiciel et les avons même aidés à l’installer. Et nos efforts ont été payants : en 2002, 25 % des commandes étaient envoyées de manière électronique, en 2005 ce taux dépassait déjà 50 % et depuis 2010, 94 % de nos commandes sont passées via Order Manager » explique-t-il.

« Aujourd’hui, presque tous nos clients reçoivent des factures électroniques de notre part. Cela nous a permis de réduire considérablement notre consommation de papier. »

Jose Juan Mota Sanchez, e-commerce responsible, Bosch Automotive Aftermarket Iberia

Claude Lotrian, Vice President Data Manager Trade chez TecAlliance, aime aussi se remémorer les débuts de l’Order Manager : « En 2000, l’idée d’une plateforme B2B pour la gestion des commandes en ligne qui relie tous les équipementiers à tous les acheteurs sur le marché international de la rechange automobile était tout à fait nouvelle, voire révolutionnaire. Et comme toujours quand il s’agit d’idées totalement nouvelles et de grands changements, tout le monde n’était pas convaincu de ses avantages. De nombreux distributeurs étaient sceptiques au sujet de l’e-commerce » ajoute-t-il.

« Pour nous, le fait de compter parmi nos actionnaires des entreprises solides et renommées comme Bosch était un avantage indéniable. Ils étaient convaincus de notre vision et nous ont soutenus. En fait, leur engagement a joué un rôle considérable dans notre réussite. J’ai beaucoup aimé travailler avec de grands professionnels comme M. Mota Sanchez car ils nous ont permis d’atteindre des clients distributeurs et nous ont aidés à convaincre d’autres équipementiers des bénéfices de notre plateforme mutualisée » souligne Claude Lotrian.

De la commande à la facture

Forschungscampus Bosch Renningen

Research Campus Bosch Renningen

Chez Bosch, la numérisation des processus de commande a été couronnée de succès. L’optimisation a libéré de nombreuses ressources qui ont été utilisées pour améliorer le service aux clients. En plus de la gestion des commandes, en particulier les messages inversés (reverse messages) c’est-à-dire les confirmations de commande électroniques, les avis d’expédition et les factures ont aussi gagné en importance pour les distributeurs.

« La demande de disponibilité est une fonctionnalité importante, car nos clients veulent de plus en plus des informations en temps réel sur la disponibilité des pièces. Les garages exercent une pression énorme et commandent parfois simultanément auprès de plusieurs distributeurs. La rapidité de livraison est absolument cruciale dans notre secteur. Afin de rester dans la course, les distributeurs doivent savoir immédiatement si une pièce est disponible. Ils passent une commande express et doivent savoir quand exactement la pièce de rechange sera livrée. Cela leur permet de planifier précisément la gestion ultérieure de la livraison afin de raccourcir le délai de livraison » explique Jose Juan Mota Sanchez.

Il y a 10 ans, Bosch a également commencé à envoyer des factures électroniques dématérialisées via le module e-Invoicing de l’Order Manager en Espagne et au Portugal. « Aujourd’hui, presque tous nos clients reçoivent des factures électroniques de notre part. Cela nous a permis de réduire considérablement notre consommation de papier. Ainsi, nous préservons l’environnement tout en faisant des économies. Nos clients reçoivent immédiatement la facture et peuvent aussi intégrer e-Invoicing dans leur système ERP, ce qui leur offre encore plus d’avantages » indique Jose Juan Mota Sanchez.

Prêts à relever de nouveaux défis

Selon Jose Juan Mota Sanchez, les plus grands changements sur le marché de la rechange automobile résulteront de l’électrification des véhicules, des véhicules connectés et autonomes. « Le vieillissement du parc automobile en Espagne et au Portugal est aussi un enjeu énorme : l’âge moyen d’un véhicule dépasse désormais 12 ans ! Nous devons renouveler ce parc afin d’augmenter la sécurité et réduire les émissions qui ont un impact négatif sur l’environnement » souligne-t-il.

Jose Juan Mota Sanchez est également convaincu qu’il y a encore beaucoup à faire en matière d’optimisation et de numérisation des processus sur le marché ibérique de la rechange automobile. « Sur certains aspects, notre secteur est encore traditionnel et il faut absolument que nous poursuivions la transformation numérique. Chez Bosch, nous voulons non seulement vendre du matériel mais aussi des logiciels informatiques pour offrir des solutions permettant d’augmenter la compétitivité du marché de la rechange automobile. L’agilité est devenue une nécessité pour survivre et prospérer dans l’univers numérique et nous sommes ravis que TecAlliance se soit aussi transformée en une entreprise agile » ajoute-t-il.

Depuis fin 2018, l’unité commerciale Order Manager de TecAlliance a été entièrement restructurée, sur la base des principes de l’agilité. Des équipes interfonctionnelles travaillent au développement et à l’amélioration de la solution Order Manager. Elles sont davantage à l’écoute des clients et capables de livrer de nouvelles fonctionnalités innovantes plus rapidement au marché.

« TecAlliance a toujours parfaitement soutenu notre stratégie e-commerce. Dès le début, nous avons bénéficié d’une assistance technique fantastique et encore plus aujourd’hui. Nous savons que nous pouvons toujours leur faire confiance et que tout le monde s’efforce de nous aider en cas de problème. Nous sommes vraiment impatients de relever de nouveaux défis avec notre partenaire de longue date » indique Jose Juan Mota Sanchez.

Download Success Story
PLUS D’ACTUALITÉS SUR ORDER MANAGER