Nous apprécions vivement la décision de reporter l’Automechanika de Francfort à l’année prochaine. « De nombreux exposants auraient dû entrer dès maintenant dans la phase critique de planification si le salon s’était tenu début septembre, impliquant des coûts élevés de personnel et de production des stands. Le report, à l’heure actuelle, rend la planification plus fiable pour toutes les parties prenantes. C’est absolument essentiel dans cette situation particulière et montre que la foire de Francfort est également consciente des risques économiques auxquels sont confrontés les exposants », explique Christian Müller, Vice President Marketing chez TecAlliance.

Selon lui, le report de l’événement à 2021 offre aux exposants et au salon Automechanika lui-même l’occasion de repenser leur approche. Dans la situation actuelle, les développements dans de nombreux domaines sont accélérés par la numérisation. Dans l’évènementiel également, il a fallu développer des stratégies pour atteindre « à distance » un public cible mondial. « L’après-vente automobile y est préparée et de nombreux esprits créatifs présenteront des concepts intéressants. L’Automechanika elle-même devra également se réinventer dans une certaine mesure et se repositionner pour s’adapter à la « nouvelle réalité ». Un discours créatif avec les équipementiers incluant les exposants dans le processus de planification serait fortement apprécié », déclare Christian Müller.

De l’avis du responsable Marketing de TecAlliance, les grands événements sur site doivent devenir plus numériques. Dans les secteurs technologiques, il affirme que les grands salons commerciaux sont principalement utilisés comme plate-forme pour atteindre un public international par le biais de canaux numériques. Dans ce domaine, les petites entreprises qui manquent de savoir-faire technique pourraient être soutenues par une infrastructure adéquate sur place. « À l’avenir, prévaudront les événements qui offrent la meilleure plate-forme de communication mondiale. Dans ce cas, les équipementiers doivent également s’ouvrir et essayer d’intégrer les acteurs d’autres industries ayant des points d’intersection avec le marché de la rechange automobile. Les concepts d’événements pour les présentations de produits doivent également être davantage pris en compte afin que les entreprises n’organisent pas massivement leurs propres événements. Pour nous, le salon Automechanika de Francfort restera l’année prochaine le plus important événement industriel mondial. Nous allons poursuivre le développement de notre concept de salon afin de continuer à nous présenter de manière adéquate en tant que passerelle technologique pour le marché de l’après-vente automobile », déclare Christian Müller.

TecAlliance propose déjà de nombreux événements numériques pour l’ensemble de son portefeuille de produits et continuera à les développer à la suite de la pandémie de Corona. Pour le « Global Data Supplier Award », qui devait récompenser le meilleur fournisseur de données certifié lors du salon Automechanika de Francfort, nous travaillons actuellement sur un concept d’événement purement virtuel.