Borg Automotive, expert en reconditionnement, optimise la qualité de ses données produits et ouvre de nouvelles perspectives de vente

Ismaning, Allemagne, 6 août 2020 – TecAlliance, l’un des principaux spécialistes de données, connectant le marché de la rechange numérique, fournit à la rechange automobile indépendante la solution de gestion des données Carsource Catalogue Utility (CCU). Le CCU combine les informations sur les pièces de rechange des constructeurs (OE Data) et les données internationales sur les parcs automobiles (VIO). Borg Automotive utilise cette solution pour optimiser sa gestion des données et obtenir une meilleure vue des potentiels du marché. La société exploite ainsi encore mieux l’ensemble de son potentiel de vente. Toutes les données relatives aux produits sont désormais gérées dans le système PIM, qui permet de combler les lacunes de la gamme de produits en peu de temps.

Borg Automotive est l’une des plus grandes entreprises européennes dans le domaine du reconditionnement de pièces automobiles, produisant plus de deux millions d’articles reconditionnés par an. Avec ses quatre marques DRI, Elstock, Lucas et Re-Ex, disponibles par l’intermédiaire de partenaires de distribution en Europe, cette société danoise offre un portefeuille global de pièces de qualité pour la plupart des voitures et véhicules utilitaires légers modernes.

Tous les produits de ses huit groupes de produits sont répertoriés dans le catalogue TecDoc Catalogue, l’un des principaux catalogues de pièces de rechange au monde, et peuvent être commandés directement par la plateforme B2B Order Manager. « Presque tous nos clients, à savoir des distributeurs en Europe, commercent en utilisant les solutions TecAlliance. Il n’a jamais été question pour notre entreprise de ne pas faire partie du système. Il est difficile de se présenter sur le marché européen de la rechange automobile sans TecAlliance », explique Sten Højland, directeur des achats chez Borg Automotive. La société s’appuie également sur les données OE et les données Vehicles in Operation (VIO) de TecAlliance pour l’optimisation de son portefeuille de produits et l’analyse de la concurrence. VIO contient plus d’un milliard de véhicules immatriculés dans six régions géographiques, avec plus de 60 caractéristiques d’identification des véhicules.

Recherche d’une solution pour optimiser la gestion des informations sur les produits

Fin 2017, Sten Højland s’est tourné vers son contact commercial de longue date chez TecAlliance, Pia Harbo, directrice régionale des ventes pour les pays nordiques et baltes, car il recherchait une solution de gestion des informations sur les produits (PIM).

« Borg Automotive s’est tourné vers nous parce qu’ils cherchaient une solution pour les aider à optimiser leur gestion de données et à avoir une meilleure vision des potentiels du marché. Nous sommes en mesure de leur fournir cela, explique Pia Harbo. Depuis plus de 25 ans, nous aidons tous les acteurs du marché indépendant de la rechange automobile à exploiter toutes les opportunités commerciales et à concevoir leurs processus de manière plus efficace. Nous ne proposons pas seulement des solutions basées sur les données, mais nous offrons également des services de consultation étendus », ajoute-t-elle.

« En ce qui concerne la gestion des données, nous étions confrontés à un problème de taille : Nous devions toujours saisir deux fois les données relatives à nos produits : une fois pour le catalogue TecDoc Catalogue et une fois pour notre propre site web. Cela a doublé le travail et il y avait parfois des différences, par exemple lorsque la date de fin de vie d’un produit n’était pas appliquée correctement. Nous cherchions donc une solution qui nous permette de travailler avec un seul système et nous aide à optimiser la qualité de nos données, explique Højland. Nous avons envisagé la solution CCU tout naturellement parce que nous travaillions avec TecAlliance depuis de nombreuses années. Cependant, nous n’avons pas pris la décision en faveur de cette solution à la légère, mais seulement après avoir comparé différentes offres et analysé en profondeur la mesure dans laquelle la solution répond à nos exigences », poursuit-il.

Une décision mûrement réfléchie

Dans un premier temps, l’équipe de TecAlliance à Maastricht a invité Sten Højland à un atelier de deux jours pour discuter en détail des spécifications. « Les employés de Borg Automotive étaient incroyablement bien préparés, se souvient Robbert Lasoe, Product Owner Data Services chez TecAlliance, qui dirigeait l’atelier. Ils avaient une vision globale de tous les processus commerciaux et la qualité de leurs données était déjà à un très haut niveau. Cela a facilité notre travail car nous avons partagé la même compréhension et nous avons pu partir d’une très bonne situation initiale », ajoute-t-il avec éloge.

« Après l’atelier de Maastricht, nous avons été convaincus que la CCU est vraiment la meilleure solution pour nous. Toutes les discussions et les informations que nous avons obtenues des employés de TecAlliance ont été très professionnelles et utiles, déclare Højland. Ils nous ont grandement soutenus et ont fait tous les efforts possibles pour trouver une solution à chacune de nos exigences. C’était et c’est toujours un plaisir de travailler avec des gens qui ont cette attitude », ajoute-t-il. Après la phase approfondie de décision et de préparation, le projet de mise en œuvre a débuté en 2018.

Une solution idéale pour la gestion des informations sur les produits

« L’un des plus grands avantages de CCU est la connexion directe à la base de données TecDoc. Nous n’avons plus à saisir et à mettre à jour nos données par deux fois. Toutes les données relatives aux produits sont désormais gérées dans un seul système, de sorte qu’elles peuvent être utilisées à la fois pour la base de données TecDoc et pour notre propre site web. Comme 98 % de nos clients en Europe utilisent les données TecDoc, il est très important que nos données soient présentées de manière optimale dans le catalogue. L’information sur les produits doit être aussi complète et détaillée que possible et nos produits doivent être correctement affectés à tous les véhicules correspondants », souligne Højland.

Mais CCU est plus qu’un simple outil de gestion de données permettant d’envoyer des données dans la base de données TecDoc. Les informations sur les parcs automobiles (données VIO) et les données OE sont entièrement intégrées dans le système, ce qui permet à Borg Automotive de comparer ses données avec les données OE, d’analyser son portefeuille de produits par rapport à celui de ses concurrents, d’identifier les lacunes possibles et le potentiel de vente au niveau des produits.

Pendant la phase de mise en œuvre, des experts en données de TecAlliance se sont rendus à deux reprises au Danemark pour répondre aux questions et aider les gestionnaires de données à utiliser au mieux la solution. « Nous sommes toujours heureux de soutenir nos clients par des services de conseil, qu’ils aient besoin de notre aide avant, pendant ou après la mise en œuvre de nos solutions. Sur place, nous avons expliqué tous les détails de la solution dans des conditions de travail réelles, explique Arvid Maas, consultant technique chez TecAlliance. Il était évident que leur gestion des données était déjà très professionnelle et c’était une grande expérience pour nous de la mettre à un niveau encore plus élevé. Nous partageons la conviction de Borg Automotive sur la valeur des améliorations systématiques et continues comme fondement de la réussite. Au cours de notre voyage commun, nous avons tous fait de notre mieux pour mettre en œuvre la solution afin qu’elle réponde de manière optimale aux processus internes et aux exigences de Borg Automotive. Et bien sûr, nous sommes toujours disponibles en cas de questions, même après la mise en service officielle de la solution », ajoute-t-il.

« Nous utilisons CCU depuis un an maintenant et nous sommes toujours très satisfaits. Tous les employés qui travaillent avec le système en sont vraiment enchantés. S’il y a de nouvelles voitures sur le marché, ils disposent des données dès le premier jour. Ils peuvent voir lesquels de nos produits sont adaptés et les relier directement aux véhicules en se basant sur les références de mise en œuvre des nouveaux produits (références NPI). C’est comme si les informations nécessaires pour augmenter les opportunités de vente étaient désormais servies sur un plateau d’argent, résume Højland. En outre, il est possible d’obtenir une liste des lacunes et de voir les affectations manquantes. Nous devons tenir les données à jour et veiller à ce que notre gamme de produits soit toujours complète – pour quatre à huit groupes de produits. CCU rend ce travail beaucoup plus facile », poursuit-il.

De meilleures données, des clients plus satisfaits

Mais les employés de Borg Automotive ne sont pas les seuls à se réjouir des nombreux avantages et commodités. Leurs clients bénéficient également de l’introduction de la solution. « CCU offre à Borg Automotive une vision à 360 degrés du marché, déclare Robbert Lasoe, Product Owner. Il permet de vérifier s’il y a des lacunes dans le portefeuille et de répondre aux souhaits des clients avant même qu’ils ne soient exprimés. C’est un avantage concurrentiel énorme, car les clients peuvent faire confiance à Borg Automotive pour offrir une gamme de produits complète à tout moment », explique-t-il.

« Pour améliorer la qualité des données, nous investissons beaucoup dans nos gestionnaires de données. Dans CCU, nous pouvons ajouter de nombreux détails supplémentaires à nos produits. Plus l’information est détaillée et concrète, mieux c’est pour nos clients, c’est-à-dire les distributeurs. Les mécaniciens commandent souvent des pièces de rechange avant que la voiture n’arrive au garage. Avec le catalogue TecDoc Catalogue, ils peuvent identifier la bonne pièce grâce à la plaque d’immatriculation ou au VIN afin de s’assurer que la commande est correcte. Ils n’ont pas besoin de commander plusieurs pièces pour n’en sélectionner qu’une, ce qui signifie qu’il y a moins de retours. Cela permet de réduire les ressources et les coûts de traitement des retours du côté des distributeurs », explique Højland.

Photos à télécharger